Intervention

1. Description

On regroupe, sous ce vocable, l’ensemble des procédures qui requiert une technique d’imagerie pour guider avec précision un traitement requis par votre condition et prescrit par votre médecin traitant.

Il y a en effet une multitude de pathologies qui gagnent à être traitées localement, en se guidant avec précision par diverses modalités, qu’il s’agisse de la fluoroscopie ou de l’échographie.

Les principales techniques effectuées sous fluoroscopie sont les blocs facettaires, de même que les injections intra-articulaires de stéroïdes (cortisone) ou de Synvisc. Dans certaines situations, le radiologue injectera un peu d’Iode pour s’assurer d’être au bon endroit dans l’articulation. Les quantités utilisées sont minimes et les problèmes de fonction rénale ne s’appliquent pas à ces situations. Par contre, des allergies pourraient poser problème et ceci sera vérifié avec vous lors de la prise de rendez-vous et validé avant d’effectuer l’examen. Au besoin, un autre contraste (air ou Gadolinium) pourra être utilisé.

Les principales techniques effectuées sous échographie concernent l’aspiration de kyste au niveau du sein ou de la thyroïde, de même que les multiples infiltrations des gaines, bourses ou tendons au niveau des articulations.

À noter que le radiologue déterminera ultimement la meilleure méthode d’imagerie à utiliser pour obtenir le résultat souhaité. Il est donc possible qu’une infiltration initialement prévue en échographie soit effectuée sous fluoroscopie ou inversement.

Le lavage calcique est une procédure effectuée également sous guidage échographique, mais qui est un peu plus complexe que les simples infiltrations. Elle vise à retirer partiellement ou complètement les dépôts calcaires responsables des tendinites calcifiantes et des bursites qui en résultent. Les succès obtenus varient d’un patient à l’autre, mais dans plusieurs situations, votre médecin demandera à ce qu’une tentative soit faite pour tenter d’améliorer votre situation.

Certaines calcifications sont plus susceptibles de mieux répondre au traitement que d’autres. Seul le radiologue peut le déterminer au moment d’évaluer par échographie la structure de cette dernière. Les calcifications dites « molles » sont généralement plus faciles à aspirer et répondent généralement mieux au traitement que les calcifications organisées dites «  dures ». Dans tous les cas, l’examen sera complété par une injection de stéroïde au niveau de la bourse surplombant les tendons de l’épaule. Une bonne anesthésie locale est effectuée au début de la procédure pour s’assurer d’un confort optimal durant cette dernière

2. Examen

ARRIVÉE

À votre arrivée, vous devrez vous inscrire à la réception et ouvrir un dossier s’il s’agit de votre première visite chez nous. Vous devrez avoir votre carte d’assurance maladie valide, de même qu’une prescription médicale signée par votre médecin traitant contenant des renseignements cliniques (si elle n’a pas déjà été transmise par FAX ou par Internet). Il est demandé d’arriver 15 minutes avant l’heure de votre rendez-vous.

L’EXAMEN

Notre personnel vous accompagnera dans le secteur pertinent. Au besoin, vous devrez dévêtir la région à traiter et mettre une jaquette. Vous serez ensuite appelé dans la salle d’examen où le (la) technologue vous positionnera et où ultimement le radiologue procédera à la technique requise.

DURÉE

La durée de cette étude varie entre 5 et 15 minutes, selon la technique à effectuer. Elle peut être un peu plus longe dans le cas des lavages calciques.

3. Rendez-vous

Cet examen est réalisé sur rendez-vous uniquement.

Veuillez nous contacter par téléphone au 450-904-0404 ou directement en ligne en nous indiquant votre date souhaitée d’examen. Nous ferons tout en notre possible pour accommoder vos besoins.

4. Préparation

La majorité des examens ne requièrent aucune préparation particulière.

Pour les gens qui ont une phobie des aiguilles, sachez que nous utilisons généralement des aiguilles de très petit calibre et que ces examens sont très bien tolérés. Si votre anxiété est trop grande, peut-être prévoir la prise d’un anxiolytique (Ativan) au préalable.

La prise d’anticoagulant (ex. coumadin, Xarelto, …) requiert une attention particulière. Dans la très grande majorité des cas, aucune discontinuation des médicaments visant à « éclaircir le sang » n’est requise.

NOTE : Dans le cas des blocs facettaires cervicaux, les anticoagulants devront être discontinués trois jours avant la procédure. Il faudra planifier cet arrêt avec votre médecin traitant. Le radiologue ne peut décider lui-même de cesser cette médication car ceci implique une bonne connaissance de votre dossier clinique.

5. Coûts

Certaines de ces procédures sont en partie couvertes par la RAMQ et d’autres non. Les procédures effectuées en fluoroscopie sont généralement couvertes. Dans une telle situation, il vous faudra simplement débourser un supplément afin de couvrir le coût de la médication injectée (dans certains cas, vous devrez l’amener vous-même; exemple Synvisc). Veuillez vous référer à notre liste de tarifs pour plus de détails sur les procédures effectuées sous guidage échographique.

6. Résultats

L’examen est généralement interprété dans les 24h suivant les acquisitions et les résultats sont transmis à votre médecin référent dans un délai de 24h à 48h.

Rendez-vous rapide

 Courriel Téléphone
  • File
  • File
  • File
  • File
  • File
  • File
  • File
  • File
  • File
  • File

Veuillez remplir tous les champs